Avec le soutien de UNIM et ALLIANZ
Assuré d'être bien assuré ?
  • Brigitte Solda

    Experte UNIM

  • Décès et cabinet de groupe : la double peine. Premièrement un drame personnel et financier pour la famille ; deuxièmement, une situation épineuse pour les associés : le décès d’un médecin exerçant en cabinet de groupe a d’importantes conséquences. Les explications et les conseils de Brigitte Solda, experte UNIM.

Posez votre question à Brigitte Solda,
Experte UNIM

Dernières questions posées à Brigitte Solda

Pour trouver rapidement les questions et leurs réponses qui vous intéressent, cliquez sur les onglets ci-dessous afin de filtrer les questions posées.

Assurance trajet

Bonjour, retraité hospitalier, j'ai une activité libérale au sein d'une association loi 1901 ayant des activités excentrées. La législation impose des consultations régulières, donc des déplacements routiers (1 h aller-retour), maritimes (1 h aller, 1 h retour en bateau de ligne régulière) et aériens (1 h aller, 1 h retour). Ces trajets sont-ils assurés par la couverture standard (Assurance Maladie, CARMF) ? Quels compléments d'assurance doit-on avoir à titre personnel ou collectif par l'association ?

Nous vous invitons à vous informer auprès de votre employeur afin de vous assurer que vous êtes bien couvert. Dans le cas contraire, n’ayant pas de couverture par la CARMF, il vous appartient de vous assurer à titre personnel. Par ailleurs, il conviendra également d’acquérir la certitude que vous êtes bien couvert au titre de votre responsabilité civile professionnelle.

Brigitte Solda, Experte UNIM Lire la suite

30/05/2017
Hospitalisé et arrêté

Bonjour, j’ai 62 ans et j'ai dû être hospitalisé et m'arrêter pendant quinze jours. J’ai une trésorerie qui me permet de faire face à la situation mais il n'est pas exclu que je puisse avoir la même « expérience » dans deux ou trois ans. Je n'ai qu'une enfant à charge et mon épouse fait des remplacements de médecine générale et ne s'est jamais installée à son compte. Pourriez-vous m'orienter vers une assurance la mieux adaptée à ma situation ?

Il convient de souscrire un contrat de prévoyance qui vous permettra d’être couvert jusqu’au terme de votre activité professionnelle. Il est possible que l’assureur prévoie une exclusion et/ou une surprime en fonction de la gravité de la pathologie qui vous a contraint de cesser votre activité pendant 15 jours. Il est important également que votre épouse adhère à un contrat de même nature. Nous vous conseillons de souscrire l’option rente éducation afin d’assurer sur un plan économique la poursuite des études de votre enfant à charge.

Brigitte Solda, Experte UNIM Lire la suite

30/05/2017
Assurer une créance

Je voudrais assurer 3 créances et/ou 3 créanciers pour 230 000, 115 000 et 22 000 euros. Comment faire ?

Vous devez souscrire un contrat assurance emprunteur qui vous garantisse en cas d’arrêt de travail et d’invalidité et en cas de décès, et pour les plus performants, en cas de perte de profession suite à une maladie ou un accident. À l’UNIM, nous prévoyons notamment l’option perte de profession après maladie ou accident qui est une garantie originale et essentielle puisque le prêt est soldé si le risque se réalise.

Brigitte Solda, Experte UNIM Lire la suite

30/05/2017
Voir toutes les questions